Digital Campaign: Send a Polite Request to the PBO and Your MP

Digital Campaign: Send a Polite Request to the PBO and Your MP

How to send a letter / Comment envoyer une lettre

Le français suivra

It is really simple.

  • Fill in your name, email, and postal code.
  • Note that the letter will automatically add the salutations to your MP and the Parliamentary Budget Office.
  • Edit the letter if you wish to personalize it a bit.
  • Press on “Add Your Voice”.
  • Announce to the world that you signed with the Twitter and Facebook share functions #PoliteRequest.
  • Please help us get more signatures. Consider taking some extra time to directly text the link to your fellow CCL members and family members across Canada kindly asking them to sign it too. We know from experience that direct messaging is much more effective than posting on social media and emailing.


C’est très simple.

  • Indiquez votre nom, votre adresse électronique et votre code postal.
  • Notez que la lettre ajoutera automatiquement les salutations à votre député et à l’Office parlementaire du budget.
  • Si vous préférez communiquer en français avec votre député, “coupez et collez” la traduction ci-dessous et personnalisez-la.
  • Cliquez sur “Add your voice”.
  • Annoncez au monde entier que vous avez signé grâce aux fonctions de partage sur Twitter et Facebook #PoliteRequest.
  • Aidez-nous à obtenir plus de signatures. Envisagez de prendre un peu plus de temps pour envoyer directement par SMS le lien à vos collègues du LCC  et aux membres de votre famille dans tout le Canada, en leur demandant de signer eux aussi. Nous savons par expérience que les messages directs sont beaucoup plus efficaces que les messages sur les médias sociaux et les courriels.

Lettre traduite avec hyperliens

Si vous préférez communiquer en français avec votre député, “coupez et collez” la traduction ci-dessous et personnalisez-la.


<<Cher le directeur parlementaire du budget (DPB) et votre député (les deux recevront les lettres)>>

Cher le directeur parlementaire du budget (DPB) et votre député (les deux recevront les lettres),

Je suis membre du Lobby climatique des citoyens du Canada. Nous sommes reconnaissants pour le service de nos parlementaires et du DPB. Nous sommes à la fois dans une situation d’urgence climatique et dans une crise d’accessibilité financière. Quelle chance nous avons d’avoir un DPB pour guider les Canadiens et les politiciens. 

Une politique fondée sur des preuves est une composante essentielle d’une démocratie saine. Au fil des ans, les rapports du DPB nous ont énormément guidés dans la construction de la volonté politique pour un monde vivable. 

Nous sommes conscients que les prévisions économiques sont complexes et constituent une cible mouvante. Et nous avons dûment noté qu’à la page 3 de votre récent rapport :  Une analyse distributive de la tarification fédérale du carbone dans le cadre du plan « Un environnement sain et une économie saine (24 mars 2022) que vous indiquez clairement ce qui suit : 

“Le rapport ne tente pas de rendre compte des coûts économiques et environnementaux des changements climatiques.”

Nous faisons une demande polie du DPB et à nos parlementaires :

Que les futurs rapports du DPB sur l’impact économique de la tarification fédérale du carbone prennent en compte les coûts économiques, sanitaires et environnementaux du changement climatique et que le Canada fasse sa part pour maintenir la température mondiale en dessous de 1,5°C d’ici 2030.

Depuis la publication de votre rapport, il y a eu deux rapports canadiens sur les impacts économiques du changement climatique qui pourraient être utiles pour les études futures :

  1. The Physical Costs of Climate Change: A Canadian Perspective:  (avril 2022) de l’Institute for Sustainable Finance. Les données révèlent que dans de multiples scénarios de réchauffement croissant, les coûts physiques associés augmentent de façon spectaculaire, 2030, 2050 et 2070 étant des points d’inflexion.
  2. LIMITER LES DÉGÂTS Réduire les coûts des impacts climatiques pour le Canada (septembre 2022) de l’Institut canadien du climat. Ils ont constaté que les impacts économiques du changement climatique touchent tous les ménages. La bonne nouvelle est que si des réductions d’émissions mondiales conformes à un scénario de faibles émissions sont réalisées, les coûts totaux pourraient être réduits des trois quarts.

Dans vos futurs rapports sur la politique canadienne de tarification du carbone, veuillez envisager d’utiliser les deux ressources ci-dessus pour incorporer plus de détails sur les coûts globaux liés aux impacts du changement climatique, sur l’économie, sur la santé de tous les Canadiens et sur l’environnement.

Merci d’avoir pris le temps de lire cette lettre,

Sincèrement, 

The Letter in English with hyperlinks

<<Dear Parliamentary Budget Office and your MP (both will get the letters)>>

I am a member of Canada’s Citizens’ Climate Lobby. We are grateful for the service of our parliamentarians and the Parliamentary Budget Office (PBO). We are in a climate emergency and an affordability crisis at the same time. How lucky we are to have a PBO to guide Canadians and politicians. 

Evidence-based policy is an essential component of a healthy democracy. Over the years the PBO reports have guided us tremendously in building the political will for a liveable world. 

We appreciate that economic forecasting is complex and a moving target. And we duly noted that on page 7 of your recent report:  A Distributional Analysis of Federal Carbon Pricing under A Healthy Environment and A Healthy Economy (March 24, 2022) that  you clearly state the following:

“The report does not attempt to account for the economic and environmental costs of climate change.”

We are making a polite request of the PBO and our Parliamentarians  that:

Future PBO reports on the economic impact of the federal carbon pricing policy take into account the economic, health, and environmental costs of climate change and Canada doing our fair share in keeping the global temperature rise below 1.5C by 2030.

Since the publication of your report there have been two Canadian reports on the economic impacts of climate change that might help in future analysis:

  1. The Physical Costs of Climate Change: A Canadian Perspective, (April 2022) from the Institute for Sustainable Finance. The data reveals that under multiple rising warming scenarios, the associated physical costs grow dramatically, with 2030, 2050, and 2070 being inflection points.
  2. DAMAGE CONTROL: Reducing the costs of climate impacts in Canada (September 2022) from the Canadian Climate Institute. They found that the economic impacts of climate change impact all households. The good news is that If global emissions reductions in line with a low-emissions scenario are achieved, the total costs could be cut by three-quarters.

In your future reports on Canada’s carbon pricing policy, please consider using the above two resources to incorporate more details on overall costs related to the impacts of climate change, on the economy, on the health of all Canadians and on the environment.

Thank you for taking the time to read this letter,

Truly, 

Thank you for all the letters: 319 letter to over 130 MPs!

It is because of citizens such as yourself we have hope.

For those of you wishing to hunker down and write a very wonky letter to the PBO about the details of what should be in the next carbon pricing study please join us and Dr. David Maenz at 6 pm PST / 9 pm EST on Wednesday, November 30.
Register here on Zoom.