MEDIA RELEASE Sudbury’s “Fridays For Future” Brings Concerns to the Medical Community

La lettre française suivra

MEDIA RELEASE: Sudbury’s “Fridays For Future” Brings Concerns to the Medical Community

Sudbury ON, January 6, 2019: On Friday, January 11, 2019, youth are striking outside Health Sciences North/ Horizon Santé-Nord (HSN), Northern Ontario’s largest hospital.  They will also be speaking with Dominic Giroux, President of HSN, about how the climate crisis is the greatest health threat in the 21st century. The youth will be specifically focusing on the recommendations made by the Canadian Lancet Countdown. These are:

  1.  Ensure coordination between governmental departments, local governments and national institutions in order to: Better track surveillance of heat-related illness and deaths; Improve communication to the public about the threat of heatwaves to health and; Generate a clinical and public health response that minimizes health impacts of heat now and anticipates worsening impacts to come as climate change progresses.
  2.  Rapidly integrate climate change and health into the curriculum of all medical and health sciences faculties.
  3.  Increase ambition in reducing greenhouse gas emissions and air pollution, along with an emphasis on policies to support fossil fuel workers as the energy economy transforms.
  4.   As unabated coal power is phased out in Canada, replace a minimum of 2/3 of it with renewable energy, with the rest coming from best-in-class gas-powered electricity in a system designed to minimize fugitive methane emissions.
  5.  Fund increased study into the mental health impacts of climate change and psychosocial adaptation opportunities.
  6.  Ensure consistent, pro-active external communications by health bodies pointing out the links between climate change and health impacts in real time as events which have been shown to be increasing due to climate change (heat waves, spread of tick-borne disease, wildfires, extreme weather etc.) occur.
  7. Apply carbon pricing instruments as soon and as broadly as possible, enhancing ambition gradually in a predictable manner, and integrate health-related and healthcare savings resulting from carbon pricing into ongoing policy decisions.

The Canadian Chamber of Commerce,  Canadian Medical Association, and many Canadian Industries, including the Canadian Mining Association, also strongly support carbon pricing as an effective method to reduce greenhouse gas emissions.

Sophia Mathur has tweeted a video about why she is striking in front of the hospital this month. On Twitter, Sudbury MPP Jamie West has confirmed that he will attend. Medical professionals will also be striking with the youth.

This will be the third Fridays For Future Strike conducted in Sudbury by youth in solidarity with Greta Thunberg in Sweden who has been striking from school on Fridays for 20 weeks in protest of climate inaction. Around the world as of January 4, 2019 youth are striking from schools in solidarity with Greta in 30 countries including multiple groups in Sweden (116), Australia (30) and Canada (11). Youth in Perth are striking outside of their local hospital too. 

The youths’ core message is, “Adults must stop jeopardizing our future. They need to listen to the experts and cooperate.”

The sequence of events:

  • 10:55 am: Two youth will go to the foyer of the hospital and then go to meet with the President of the Hospital Dominic Giroux to discuss their concerns.
  • 11:30 am: debriefing with the youth.
  • Noon to 2 pm: striking outside the Hospital with Health and Climate Change messaging on placards. Media are welcome at this point.
  • 2 pm to 3 pm:  begin planning for strikes on Friday, February 1 and Friday, March 1.

Media Contact, Cathy Orlando cathy@citizensclimatelobby.org, 1-705-929-4043 

——————————————————–

COMMUNIQUÉ DE PRESSE:

Les “Fridays for Future” de Sudbury partageront leurs  inquiétudes avec le monde  médical de Sudbury ON

Le vendredi 11 janvier 2019, des jeunes seront en grève à l’extérieur de Health Sciences North / Horizon Santé-Nord (HSN), le plus grand hôpital du Nord de l’Ontario. Ils discuteront également avec Dominic Giroux, président de HSN, de la mesure dans laquelle la crise climatique constitue la plus grande menace pour la santé du 21ème siècle. Les jeunes se concentreront spécifiquement sur les recommandations du Canadian Lancet Countdown. Le rapport spécifique a été publié en novembre 2018 en parallèle avec le Rapport 2018 du « Compte à rebours santé et changement climatique » 

Ouvre dans une nouvelle fenêtre (en anglais) du Lancet.

Ces recommendations qui portent sur la façon dont le Canada peut répondre positivement aux changements climatiques sont:
  1. Assurer la coordination des ministères, des administrations locales et des établissements nationaux pour :
    • améliorer le suivi des maladies et des décès liés à la chaleur;
    • mieux renseigner le public sur les dangers que posent les vagues de chaleur pour la santé;
    • amener les cliniciens et les autorités de santé publique à élaborer des interventions qui atténuent dès aujourd’hui les conséquences de la chaleur sur la santé et préparent le système à l’aggravation de ces problèmes à mesure de la progression des changements climatiques.
  2. Intégrer rapidement des notions sur les changements climatiques et la santé aux programmes d’études des facultés de médecine et de sciences de la santé du Canada.
  3. Hausser les cibles canadiennes de réduction des émissions de gaz à effet de serre et de la pollution atmosphérique, et mettre l’accent sur des politiques de transition équitable Ouvre dans une nouvelle fenêtre visant à soutenir les travailleurs du domaine des combustibles fossiles pendant la transition vers une économie fondée sur un autre type d’énergie.
  4. Éliminer graduellement la production d’énergie dans des centrales au charbon traditionnelles au Canada, en en remplaçant au moins les deux tiers par des sources d’énergie renouvelable, et le reste par des sources d’énergie provenant des meilleures centrales électriques au gaz dotées de systèmes réduisant au minimum les émissions fugitives de méthane.
  5. Utiliser les outils de tarification du carbone le plus rapidement et le plus largement possible, en augmentant progressivement les cibles de façon prévisible, et prendre des décisions relatives aux politiques en tenant compte des économies réalisées en santé et en soins de santé grâce à la tarification du carbone.
  6. Veiller à ce que les communications externes des organismes de santé soient uniformes et proactives et mettent en évidence les liens entre les changements climatiques et leurs répercussions sur la santé, au fur et à mesure que surviennent des événements qui, selon les études, se produisent de plus en plus souvent en raison des changements climatiques (vagues de chaleur, propagation de maladies transmises par les tiques, feux de forêt, phénomènes météorologiques extrêmes, etc.).
  7. Financer davantage d’études sur les répercussions des changements climatiques sur la santé mentale et les occasions d’adaptation psychosociales.
La Chambre de commerce du Canada, l’Association médicale canadienne et de nombreuses industries canadiennes, y compris l’Association minière du Canada, appuient également et fermement la sixième recommendation, la tarification du carbone en tant que méthode efficace de réduction des émissions de gaz à effet de serre.
Sophia Mathur a tweeté une vidéo expliquant pourquoi elle est en grève devant l’hôpital ce mois-ci. Sur Twitter, le député provincial de Sudbury, Jamie West, a confirmé sa présence. Des professionnels de la santé joigneront la grève avec les jeunes.

Ce sera la troisième grève des “Friday’s for Future” menée à Sudbury par des jeunes en solidarité avec la suédoise, Greta Thunberg, qui sort de l’école le vendredi depuis 20 semaines pour protester contre l’inaction climatique.  À compter du 4 janvier 2019, des jeunes d’une trentaine de pays, dont 116 groupes en Suède, 30 en Australie  et 11 au Canada, agissent en solidarité avec Greta.

Le message actuel de Sophia Mathur est le suivant: «Je veux que les adultes arrêtent de compromettre notre avenir. Les adultes doivent écouter les experts et coopérer.”

La séquence des événements du 11 janvier:
· 10h55: deux jeunes se rendent au foyer principal de l’hôpital puis  rencontrent le président de l’hôpital
· 11h30: débriefing avec les jeunes.
· de midi à 14 heures: grève à l’extérieur de l’hôpital pour lutter contre le changement climatique et la santé. Les médias sont les bienvenus à ce stade.
· 14h à 15h: commencez à planifier les grèves du vendredi 1er février et du vendredi 1er mars.

Contact avec les médias: Cathy Orlando cathy@citizensclimatelobby.org, 1-705-929-4043

###