Pourquoi souhaitons-nous une totale neutralité fiscale?

1. Un remboursement de 100 % fera en sorte que les deux tiers des ménages canadiens ne subiront pas d’effets ou seront avantagés par une augmentation des coûts de l’énergie.

2. Les membres du Parlement qui subissent des pressions pour ne pas augmenter les taxes peuvent tout de même appuyer une telle mesure.

3. Si, tout en augmentant régulièrement le prix de combustibles à base de carbone, nous éliminons aussi les subventions pour le secteur énergétique, nous permettons au marché de se mettre au travail sans que le gouvernement ait à choisir des gagnants et des perdants. Les investisseurs en capital de risque, les banques et les entrepreneurs, en percevant des signaux prévisibles quant aux prix, seront à l’origine d’innovations jamais vues, inimaginables dans certains cas. Un prix pour le carbone constitue la manière la plus efficace et la plus directe d’envoyer un signal clair en matière de prix, mieux que le feraient des subventions ou des mesures de rechange telles qu’une réglementation gouvernementale ou un système de plafonnement et d’échange.

4. Demander aux citoyens de limiter volontairement leur utilisation de combustibles fossiles quand d’autres ne choisiront peut-être pas de le faire peut être aussi démoralisant qu’inefficace. Pour maintenir l’appui du public pour un tel prix, nous devrons stabiliser nos émissions de CO2 et les citoyens devront en échange recevoir des dividendes appréciables.